mardi, 14 janvier 2014

Bonne année 2014 à toutes et à tous !

Blogueurs et facebookers, famille et amis, amoureux et enfants, vous avez enchanté nuits blanches et moments de répit, MERCI et BONNE ANNEE !! 


Qu'est-ce qu'elle a été balèze, celle d'avant !

Dans tous les sens du terme, pas forcément très négative mais tout d'même sacrément mouvementée entre une rupture avec l'Homme de ma vie, père de mes 3 garçons, un anniversaire-de-8-ans avec des invités surexcités qui montaient sur les meubles et n'ont pas accroché sur le rainbow cake (logique il était trop haut, à peine cuit mais joli, l'Homme a beaucoup aimé, pendant les 2 semaines qu'il a mis à le finir), les influences créations de Ciloubidouille, d'Emilie, d'Héloïse et de Zine, celles très gourmandes de Hervé cuisine et du Marmiton, les dessins et bons mots d'Hélène, les délires de Pénélope et les trouvailles d'Audrey, une coupure de fourniture d'électricité et de chauffage, les poux, le raccordement sauvage au palier, la dénonciation, la coupure, le froid, compromettant mes capacités à prendre soin de mes enfants et risquant un placement énoncé du bout des lèvres à une maman catégoriquement contre, une fuite en Normandie chez des amours de parents "deuze" aussi chers à mon coeur que les "prems" (les "génétiques"), la douceur et les bonnes idées de Carole, ses histoires et ses comptines pour se brosser les dents, son expression "moche à roulettes / lunettes / balayette...", le pragmatisme et l'autorité calme de Pierre-Jean, l'accueil de tous leurs enfants et amis, le bazar de mes enfants curieux de tout, le jardin, les ronces, les chauves-souris, les poux, les chats qui viennent squatter et ravivent mon envie d'un avoir un, le bac à sable, les poux, une adaptation à l'école en cours d'année pour les deux grands, l'absence de Marie nourrice adorée pour #3 obligé de se coltiner une maman-sorcière-désemparée, mars-avril très intenses avec la formation ADEMA "Découvertes des Espaces Verts" à la M.F.R puis le stage de 3 semaines chez un vrai professionnel, un bobo-dégénéré m'empêchant de marcher correctement pendant 3 longs mois (pas de photos promis j'ai arrêté), les poux, les grandes vacances à gérer avec l'apprentissage de la propreté, une chaleur à crever sans possibilité de vraiment se rafraîchir avec une bonne allergie des familles dans le dos à se gratter à la fourchette (si ! si !), une chatte noire et blanche, moitié Chupa, moitié Sac-à-Puces qui vient me faire des câlins dans le jardin, avec les garçons on l'appelle Minouche, les poux, un anniversaire de 4 ans, la perte de ma Maline Jolie-Cocotte le lendemain, tant de tendresse et d'amour elle partageait en glanant ses brindilles et en prenant soin de nous TOUS, humains, plantes et animaux, la rentrée scolaire, first time pour Gabriel en même temps que l'enterrement de Maline où Pierre-Jean-mon-deuxième-papa était là ainsi qu'une bonne partie de la famille, messe à l'église de Vincennes, virée au Père Lachaise où mes grands-parents ont leurs entrées caveaux, apéro au Cours Marigny, si envie de rester, chopage du dernier train pour Rouen et rentrage en larmes et toute bourrée chez l'Homme, les poux, la signature d'un cdi suivie de celle d'un bail, l'emménagement, les poux, les nuits blanches, les achats pas toujours raisonnés, les poux, la rupture de la période d'essai du cdi à l'initiative (avec raison) de l'employeur, le découvert abyssal, les poux, le soutien de ma famille, Minouche apportée par Carole et Pierre-Jean, la présence réconfortante de cousine Cécile puis copine Sonia, l'aide des services sociaux, les poux, la brouille avec mon p'tit rat-de-droite, traumatisée (3 pages détaillées à l'agence, quand même) par la taille de formation, de protection et d'encouragement du buddélia qui protégeait nos intimités par un jardinier qu'il ne faut pas laisser seul avec les outils adéquats sinon il transforme tout en peu de temps et sans demander la permission, les poux, le rachat de végétaux pour réparer le préjudice, les poux, l'audience au tribunal, les émotions contenues, la colère un peu moins et les piques d'angoisse, encouragements, petits adorables, bonnes ondes, on continue et on s'améliore, l'installation, les poux, le lave-linge et le lave-vaisselle qui tombent en rade, la démerde et le système d, réserve à bouteilles de gaz enfin dénichée pas trop loin en bus, les boutures, les poux, un anniversaire de 3 ans, le Noël à rallonge (avec des grands-parents divorcés, c'est pas simple non plus), des cadeaux jusqu'au plafond, Carole qui m'offre ses voeux et on est dedans (touchée !), des babies comme la chanteuse de Caravan Palace, un ordinateur fixe qui me les brise, les hamburgers-frites du Nouvel An, la crève, tenace comme ces salauds de poux, réflexions autour de mon avenir professionnel, nul doute là-dessus ça m'est revenu d'associer végétal et gestion des DIB par valorisation et revente en favorisant l'insertion par l'emploi, les poux, mon défi principal de l'année : obtenir mon permis et savoir conduire sans être terrorisée

Une liste de bonnes résolutions ? Nul besoin cette année, je vais déjà finir d'exécuter et de rayer parce qu'exécutés, les items de celles de l'année dernière, car : Nul ne trouve ce qu'il cherche tant qu'il voyage avec le bagage du passé... Nous ne sommes effrayés par le futur que dans la peur de perpétuer les mêmes erreurs...

Et je terminerais par un article lu à l'instant qui vient, temporairement, de me déculpabiliser de mon bordélisme habituel

Pour voir des humains, je vous invite à consulter nos clichés les plus récents

Et concernant quoi vous savez, c'est par ici....

Commentaires

Si, si j'ai tout lu!!!! Quelle année!!! Et sinon, tes enfants ils ont eu des poux cette année?! ===> je sors ^^

J'espère que 2014 t'apportera un peu d'apaisement et de tranquillité d'esprit parce que moi, rien qu'à te lire, j'en suis toute crevée déjà!
Mille bises à une super warrior de la laïfe!

Écrit par : Miliezebomb | jeudi, 30 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Je vous complimente pour votre paragraphe. c'est un vrai boulot d'écriture. Développez .

Écrit par : auto ecole paris | dimanche, 20 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Je vous applaudis pour votre critique. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez .

Écrit par : auto ecole 92 | dimanche, 20 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire