Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 ans

C'est mon choubidou d'amour, mon 1er petit scarabée, qui demain tout à l'heure ce soir à 23h17 pour être absolument très précise, aura 10 ans...

 

enfants,parents,organisation,anniversaire,gâteau,invités,décaper l'appart,ranger,optimiser

 

 

Et, ah lala, ça en bouscule, des souvenirs...

Réveil à 6h30 du mat,  réaliser encore et encore sous la douche, vérifier le sac, évidence absolue d'avoir oublié un truc et, dans la cuisine du grand appart à Montreuil, un thé pour moi, à peine de quoi prendre des forces, juste de quoi se réchauffer en attendant l'ambulance*.

Rendez-vous à l'hosto à 8h, le petit d'Homme à l'intérieur de moi littéralement insouciant de ce qui allait se passer, croyant sans doute qu'il allait pouvoir, toute la journée, continuer à édifier ses Kapla (non, mes intestins, laisse-les, je te prie, merci mon chériii !) et moi impatiente de le voir, le tenir et le câliner enfin mais morte de trouille. Oui, même si notre fidèle médecin ou les sages-femmes des cours d'accouchement nous disent de ne surtout pas aller fureter sur internet, certains forums, tout ça, on y va quand même, par peur et par fantasme, pour s'enquérir ce qu'il peut exister de pire, comme si savoir pouvait presque nous en prémunir.

Arriver, dire merci donnez-moi la facture je vous paierais si je m'en sors, au revoir bon courage messieurs les ambulanciers, qui me retournent la pareille, c'est pas de refus ça va servir, répond l'Homme, bien avisé.

Se pointer à l'accueil et dire le plus calmement possible qu'on a rendez-vous avec le Pr Cochin pour accoucher. Un ange passe. La dame attend. Je me re-réveille, on est à l'hôpital Cochin, déjà. Je donne enfin le nom de l'éminent professeur number one qui m'a suivie. La dame rigole un peu et me rassure, l'éminent professeur n'intervient que lorsque ça tourne mal... Bien, bien, bien.

On m'attribue une chambre, plutôt un lit-brancard déplaçable au gré des humeurs du personnel hospitalier, rien d'autre à porter que mes bas de contention noirs tranchant avec le blanc de la tenue-de-combat et le glabre flasque de ma peau. C'est parti pour attendre, dormir, récriminer après l'Homme, lire, dormir, attendre. Croire que c'est bon ? Ah bah non, quel dommage, on est qu'à 3 en comptant très large, Madame, non, je vais déjeuner/goûter/dîner/finir mon service/oh, bonsoir, je commence mon service, qui êtes-vous ?

Oui, c'est ça, bon appétiiiit ! On devient un peu parano, hystérique, font exprès, ou bien ? Bref, on s'emmerde pendant longtemps et ça n'est intense, finalement et en regard des proportions, qu'un petit temps. A la fin, surtout.

En attendant et pendant tous les atroces protocoles adéquats c'était surtout la faim qui me tenaillait et la rage de voir un Olivier trop nonchalant à mon goût revenir en finissant de mâcher sandwichs, biscuits et brownies, sentant la clope et le café, des miettes plein la barbe (si si l'Homme, attends, j'étais là !).

Une délivrance à la wouaneguen avec une sage-femme à cheval sur mon ventre pour aider** pendant qu'une autre disait qu'on perdait quelque chose. Après coup moi j'ai bien vu que je n'avais, en tout cas, rien perdu des 25 kg engrangés malencontreusement après un tombage en amour pour les clémentines en surdose et les tartines grillées de beurre demi-sel + camembert au petit déjeuner.

Un peu en dehors de moi, mes jambes était insensibilisées, tourneboulées d'avoir fait autant d'efforts physiques alors qu'elles étaient défoncées aux anti-coagulants pendant 9 mois puis à la péridurale pendant quelques merveilleuses meilleures heures, Allons ! Encore quelques gouttes du "bicament dans mon dos", quoi, s'il vous plaît madame, eh, la stagiaire, promis je n'en redemanderais plus après !, et puis par le poids de la professionnelle, sans doute, il faut bien le dire ! Remarquez cela tombait bien car je les avais assez triturées pendant cette dernière heure si intense, alors que je m'étais légèrement ennuyée comme un rat pourri les 14 précédentes heures, à ce stade j'aurais pu me faire amputer que je n'aurais rien senti !

M'enfin une fois contre mon sein, crevée mais toute émue, "l'avant" est oublié, tout ça parce que, comme on le dit toutes, C'EST QUE DU BONHEUR !

Et puis il faut (vite) penser à l'après, à la sortie, au retour, réapprendre à vraiment dormir pour pouvoir nourrir....

Tous ces post-it retrouvés en vrac dans le 1er album papier, écris par l'Homme ou moi, détaillant très consciencieusement toutes les heures et temps/contenance de tétée sein gauche / biberon / tétée sein droit / bib / tétée sein G, aïe ça fait mâââl ! / bib / tétée sein D / bib, mais où est cette fucking tétine de meeeeeeeerde ! Oui j'arrive, bébé, ne hurle pas autant, il va casser ses cordes vocales, tu crois ? (même pas en rêve !) / tétée sein G, yésouitlofatig / bib / tétée sein D....

Et puis il a tellement grandi ! De choubidou langé il a été libéré, mis chez la nourrice pendant que je signais pour un taf chez Meetic, puis à l'école...

Le voilà à Noël 2014, ci-dessus, avec son sourire franc et gentil que j'aime tant, quand il ne fait pas du boudin, violet, jaune ou blanc !

 

enfants,parents,organisation,anniversaire,gâteau,invités,décaper l'appart,ranger,optimiser

Aîné d'une fratrie de 3 gars il en est, p'tit père, à son 6ème déménagement, au 3ème changement d'école, un peu solitaire mais brillant en CM1, what else ?!

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

*En métro ça aurait été moins cher et malgré ma très large entournure, j'étais carrément cap' puisqu'à 17 jours au moins du terme 

**à visualiser pour dédramatiser parce que, si Florence Foresti a signé le pacte pour ne pas effrayer les primipares, moi c'est un peu pareil à vrai dire...

 

Commentaires

  • ""on a rendez-vous avec le Pr Cochin pour accoucher. Un ange passe. La dame attend.""=== elle n'a pas d'humour ou quoi?? mdr

  • Ah ! Comme je t'adore, ma Véro !!!!!

  • ""Une délivrance à la wouaneguen avec une sage-femme à cheval sur mon ventre pour aider""==== on se croirait dans un film, non?

  • Et encore je suis sympa, je n'ai même pas parlé du truc digoulasse qui commence par un "P" et finit par un "A" en 8 lettres.... ;-)

  • ""avec son sourire franc et gentil que j'aime tant, ""=== c'est vrai qu'il est mignon :)

Écrire un commentaire

Optionnel