Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs

  • Retrouvailles avec un monde enchanté

    Alors, comme je le disais, avec Thomas, mardi 15 juillet, on est allés chez Mickey à Marne-la-Vallée !

    Départ sur les chapeaux de roue, pique-nique-affaires-couches-eau-brumisateur, prise du rer à Lognes après avoir rendu la voiture à mes parents, retrouvailles avec la mère Léo et son charmant Timéo, excitation totale notamment engendrée par la marée humaine qui m'a poussé hors de la station, seuls les gosses étaient calmes, tranquilles. Passage des billets, tiens j'te mets un tampon aux ultra-violets qui ne te servira pas parce qu'il faut produire les billets à chaque changement de parc et entrée sur Main street. Waouhouh !!!

    Et le château de La Belle au Bois Dormant, tout d'même, même si c'est vraiment pas le genre de baraque qui me ferait rêver en vrai, n'est-il pas magnifique ? On l'a juste traversé de part en part, à vrai dire, en fonçant avec les poussettes.

    On a direct enchaîné sur Le Monde des Poupées, bien vu Alva ! ;-) Bon certes je ne maîtrise toujours pas l'appareil mais, quelque part, ça a son petit charme artistique.....

    Puis un petit train qui penchait un peu et où Thomas m'a aggripé la taille, "kromigon", et a failli pleurer, soit de peur réelle, soit parce qu'avec Léo on hurlait comme des démentes, retrouvant un peu notre inscouciance hurlasse d'autrefois....

    Pis re-bateau tout doucement, pour visiter le Pays des Contes de Fées avec Pierre et le Loup, Le Magicien d'Oz appropriés par le géant-grandes-oreilles, puis Dumbo où moi-même, je me dois de l'avouer, je flippais un peu, des courts-jus dans le bide, du coup j'ai à peine monté le machin, ben c'est un manège pour les enfants, c'est pas à moi de faire ça, bordel !!!

    Puis pique-nique pour se poser, acheter des cocas et des frites pour pouvoir s'asseoir à une table un peu à l'ombre et se gorger de bulles fraiches en sortant les sandwiches maison.

    Ensuite quoi, déjà ?

    Des tapis-volant à 4 où on a eu quelques difficultés à faire monter le machin, ce qui m'a bien arrangée, le petit train de Blanche-Neige peu inondé ce qui fait qu'on est passés direct, le temps d'attente correspondant au plaisir qu'on a eu à traverser toutes les corniches de queue vides, mais bon, pour les petits c'était du soft après Le Manoir Hanté et le Bateau des Pirates des Caraïbes que je tenais absolument à refaire, et ce fut un plaisir !

    Du coup, exaltée par cette vivifiante traversée des bas-fonds de Captain Jack Sparrow mais sans Jonny Deep, fort de malheureusement, heureuse de n'avoir pas fait tomber Thomas, juché sur mes épaules, sur les gens qui étaient derrière nous et aussi parce qu'évidement la sortie de l'attraction donnait à l'intérieur d'un magasin de souvenirs, bien évidement, j'ai carrément offert à Thomas un pistolet de pirate ! Un pisto, comme il l'appelle. Il l'adore, adore nous tirer dessus et nous "tuyer". Cool.... Alors on s'écroule par terre, les yeux exhortés, la tension impalpable et le NFS-chimiono en péril, sous les yeux écarquillés de joie non dissimulée de ce p'tit d'homme... M'enfin, j'imagine qu'il faut bien que jeunesse se fasse... En même temps, quand on voit l'Homme... Et en même temps moi j'dis ça, j'dis rien... ;-)

    Et puis évidement..... "Flash Mac Queen, katchaaaaooo", l'anim' de Cars que j'ai trouvée sympa mais pas top. En effet, seuls Flash et Mater, surprenants de réalité, se présentaient grandeur nature en vraie voiture mais ils étaient derrière une grille, pas toucher petit crado, seul'ment le plizir des yeux, m'enfin on a quand pu faire une photo, tout d'même.

    Enfin, si je n'ai rien oublié, la parade, démente parce que des centaines de gens s'agglutinent sur les trottoirs donc re-Thomas sur mes épaules, du coup je n'ai pas spécialement pu voir son petit minois, et puis s'il y avait des personnages principaux, il n'y avait même pas Mowgli ou Sherkane-le-Tigre-! ou Robin des Bois, Bernard et Bianca, les Aristochats et quelques 101 Dalmatiens !

    Bon quand même un Baloo serti de porte-doudounes en noix de coco et un roi Louie à l'air pas futé, les vilaines sorcières qui ne devaient surtout pas sourire gentillement donc faire la gueule et percer les visiteurs de leurs yeux sombres et menaçants et bien sûr les princesses romantiques affublées d'un quotidien ou d'un destin tragique mais que les Princes et même la Bête vient les sauver. Les couples refaisaient sans cesse les mêmes danses, chants, sourires permanents, sans masque, à nu devant la foule. On est partis après, enfin surtout on a laissé partir la marée humaine et on a attendu un peu à l'ombre, le temps que Thomas somnole un peu.

    Et puis dernier manège, celui qu'on a pas attendu le moins longtemps mais qui a duré le plus longtemps, le rer !!! Heureusement, les petits étaient attachés dans leurs poussettes pendant qu'on étaient assises en face, comparant nos décollectés rougis brunis par le cocktail crème-solaire-brumisateur-torride-soleil-de-l'été, ce qui faisait qu'ils ont pu nous tuyer des centaines de fois, nous exploser les doigts, les yeux, le ventre, se mettre le gun dans la bouche, s'entre-tuyer, tout ça, n'empêche qu'ils étaient bloqués comme des petites clapiottes et qu'il fallait quand même dire des mots aimables et courtois pour que la communication passe bien plutôt que "merde" et "putain" sur un ton hilare proche de l'hystérie.... Non mais !

     

    Mine de rien je me dis que vu la masse d'informations à engranger pour des si petits de même pas 4 ans, je trouve qu'ils ont été plutôt sages, réagissant selon leur nature et leur tempérament, certes, mais aussi en fonction de la chaleur, du soleil et de la longueur de certaines queues. Fort heureusement, nous avons découvert THE Fast Pass qui permet de griller tout le monde à des heures données, pour Peter Pan ça nous a évité de nous taper plus d'1/2 heure d'attente impatiente et permis de profiter du paysage....

    Bref à refaire, avec le même nombre d'enfants mais avec deux fois plus d'adultes pour pouvoir être encore plus zen et en profiter aussi ! Je crois d'ailleurs que l'Homme, qui au début voulait être dispensé d'office, se laisserait bien tenter. Affaire à suivre...