Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • S.O.S Amitié, bonjour ?

    A l'heure où Internet rassemble le monde entier, j'ai l'impression qu'une demande forte d'amitié se balade sur la Toile. En plus je repensais au dernier commentaire de la Félée, sur les défauts qu'on connaît ou pas.

    Je n'ai eu qu'à renseigner "rencontrer des amis" sur google pour qu'il me trouve 4 010 000 résultats en 24 secondes..... Et y'en a même, en objet de message, qui précisent, entre parenthèses, "pas sexe"..... C'est que les gens sont en manque de réconfort, de contacts humains hors professionnel et / ou amoureux qui eux ne suffisent plus ou sont défectueux.

    Certes dans ces nombreuses pages se cachent meetic et cie, ceux qui disent que tomber amoureux ça fait pas mal. Ah bon ? Leur produit ulteem de "passé un certain âge il ne reste plus que nous pour te trouver l'âme soeur mais va falloir casquer", ont re-changé le nom qui est, à mon sens, tout aussi crétin ! Il y a même un site où l'environnement amical de qualité est disséqué avec un test déterminant notre capacité à me faire des amis de qualité, c'est gore ! Allez je le fais et après je vois si je peux réellement communiquer mon résultat ou alors si je dois d'urgence faire un stage de coaching dans un temple, loin, sous la neige. J'ai 7 à tendance 8 donc ça va à peu près, c'est juste que ma petite forme et mes petites possibilités en termes de déplacements n'aident pas pour l'instant.

    Moi c'est rencontrer des gens que je ne peux/sais pas. Je n'ai pas les horaires pour, et entre le boulot, les transports-collés-serrés, pourtant, les courses, les médecins-infirmières-labos parfois et la maison, des fois le parc, mais en ce moment c'est même pas la peine ou alors avec un lasso d'Elasti-girl, au cas où Thomas se tire, pour le choper sans le décapiter. Et là je crois qu'entre mes divers arrêts maladie j'ai plutôt intérêt à me la jouer discrète et à ne pas demander d'aménagement d'horaires pour être sûre de choper Thomas en même temps que les autres parents d'enfants. M'enfin je ferais de mon mieux, c'est pour ça qu'il faut que je me répare correctement.

    [Un gosse hurle, le genre de bruits qu'ils font quand ils subissent une séance de kiné bien musclée, sauf qu'on dirait aussi une énorme colère mêlée de hurlements un peu monstrueux, comme un chat qu'on essaie d'étouffer, en même temps il se serait tu à force. Il hurle toujours, on comprend rien, je risque un oeil à la fenêtre, je vois le fruitier rigoler, apparemment ça vient de chez lui, des bribes de "allez du calme, allez ça va aller, ponctuées de hurlements hystériques, une femme qui morigène et resuscite ces poussées flippantes, comme si E.T se tapait une crise de panique hystérique à la Chuky, le seul mot audible du braillard c'est "maman"]

    A propos de REPARER, ça n'a rien à voir mais quand même. C'est assez trivial mais allez je me lance : depuis une semaine environ, mon lave-linge ne fait que des machines mal essorées où il faut invariablement évacuer une eau malodorante du réservoir vissé en bas de la bécane, à la serviette désormais dédiée qu'on jettera quand tout sera fini. Alors que je mets un anti-calcaire pour au moins une lessive sur 5 ou 10, ça dépend, plus ces derniers temps, comme si je sentais quelque chose. Qu'est-c'qui s'passe, docteur ? Elle va clamser ? C'est une sympathique bluesky de carrouf acquise neuve, bien entendu, entre 2001 et2002. Avant ça le faisait mais il suffisait de vider la flotte et ça repartait comme en quarante ! Là faut tout re-essorer à la main et même rincer parfois et c'est ultra-lourd !